San Pellegrino Fruit Beverages

ART

 

Au cours de leur histoire ancienne, les agrumes ont été présents de manière permanente au cœur des évènements importants de l’histoire humaine, des migrations aux conquêtes, de la naissance au développement de nouvelles civilisations. Toutes les caractéristiques extraordinaires des agrumes ont su acquérir d’innombrables significations symboliques, religieuses, civiles et philosophiques à la base de la culture humaine.

 

Le rôle des agrumes dans les représentations artistiques

 

Dès les prémices de la civilisation occidentale, les agrumes sont présents dans les jardins et dans les œuvres d’art à travers des représentations et des symbolismes. Même s’il n’existe pas de sources certaines, il parait que les agrumes étaient déjà présents dans les mythiques jardins suspendus de Babylone.

 

Les Grecs antiques connaissent aussi ces plantes et on en trouve une première documentation écrite remontant au IV° siècle av. J.C. dans l’Histoire des plantes de Théophraste, un écrit où sont énoncées les premières utilisations des agrumes. Les Romains connaissent les agrumes et cultivent le cèdre, mais initialement uniquement comme plante ornementale. Dans plusieurs mosquées d’Istanbul, il est possible encore aujourd’hui d’apprécier des mosaïques remontant à l’art paléochrétien et qui représentent des oranges et des citrons.

 

Mais le mérite revient aux Arabes pour la diffusion surprenante de ces fruits ; du VII° au XI° siècle ils portèrent les plantes de bigaradier et de citron dans tous les pays bordant la Méditerranée

 

C’est aux Arabes qu’on attribue la diffusion de ces fruits. Entre le VII et le XI siècle, ce peuple amena des plants d’orange amère et de citron dans tous les pays bordant la Méditerranée. Dans le sud de l’Italie, on utilise des méthodes de culture des oranges parmi les plus complexes de la région méditerranéenne, méthodes dérivées de techniques arabes ancestrales. 

 

Outre les jardins des riches, les agrumes commencent à apparaître aux environs des XVI° et XVII° siècles dans les représentations de nature morte où ils sont les protagonistes absolus. De très beaux agrumes sont représentés dans ce courant artistique, souvent aussi d’espèces et de variétés très rares.

Les courants impressionnistes du XIX° siècle représentent également les agrumes comme s’il s’agissait de véritables portraits humains. Manet, Cézanne, Matisse et même Picasso ont représenté les agrumes dans toute leur beauté et simplicité, les éléments qui caractérisent ces fruits extraordinaires accompagnant depuis toujours l’être humain avec ses parfums, ses saveurs et ses symboles incomparables.