San Pellegrino Fruit Beverages

FIADONI (FEUILLETÉS AU FROMAGE)

 

Les fiadoni sont des feuilletés au fromage de la région des Abruzzes, qui ressemblent à de gros raviolis.

 

Ils sont délicieux chauds, car les fromages répandent leurs saveurs par les petits trous, mais ils constituent également de savoureux encas faciles à manger avec les mains, à emporter partout.

Pour les préparer, il vous faudra passer par plusieurs étapes, mais vos efforts seront récompensés lorsque vous mordrez dans ces feuilletés à la farce divine.

Faites des émules lors de vos prochaines retrouvailles entre amis ou créez avec ces fiadoni un repas mémorable dans l’esprit de vos invités.

 

ORIGINES

 

Les fiadoni sont une spécialité des Abruzzes, la région située au centre-est de l’Italie.

 

Ils sont aussi appelés « raviolis de Pâques », car dans la tradition, on les déguste dans les Abruzzes à cette période de l’année.

 

Toutefois, c’est en Émilie-Romagne, à l’époque de la Renaissance, que se trouvent leurs origines. La recette des fiadoni fut mentionnée pour la première fois dans le livre de cuisine Libro nuvo nel qual s’insegna a far d’ogni sorte di vivande (1557) (« Le nouveau livre qui vous enseigne à cuisiner toutes sortes de plats ») par Cristoforo da Messisbugo, intendant de la Maison d’Este à Ferrare.

 

On pense que l’utilisation du safran dans la recette originale est ce qui a amené les fiadoni dans les Abruzzes, qui était à l’époque la principale région productrice de safran en Italie.

 

Cet ingrédient précieux a été retiré de bon nombre de recettes typiques des Abruzzes depuis longtemps, mais les fiadoni – sans le safran – ont survécu au fil du temps et ne sont pas prêts à disparaître !

INGRÉDIENTS

 

Pour 20 à 24 fiadoni

 

  • 300 g de farine
  • 5 œufs
  • 100 ml d’huile d’olive
  • 100 ml de vin blanc
  • 100 g de rigatino
  • 100 g de pecorino
  • 150 g de parmesan
  • 4 g de levure
  • 1 jaune d’œuf, légèrement battu
  • Un nuage de lait

 

 

RECETTE

 

Pour obtenir des fiadoni, il vous faudra faire de la pâte qui sera prête en quelques minutes seulement.

 

Le temps de pétrissage est très court, mais néanmoins reposant. Une fois que la pâte est prête, elle doit être roulée, coupée, puis farcie de la même façon que quand on prépare des raviolis.

 

La farce est un simple mélange de fromages italiens forts et doux, qui sont délicatement amalgamés à l’aide de quelques œufs.

 

Ils créent une garniture crémeuse qui emplira votre maison de délicieuses odeurs de fromages au fur et à mesure de la cuisson, comme pour vous donner un avant-goût de l’explosion de saveurs qui fera chanter votre palais.

 

La recette originale implique l’utilisation du rigatino, qui est un fromage à pâte mi-dure aux laits de brebis et de vache de la région des Abruzzes. Toutefois, comme pour bon nombre de recettes italiennes régionales populaires, personne ne vous blâmera si vous revisitez la farce selon vos goûts.

 

Utilisez cette recette comme base, ajoutez-y du jambon ou mélangez les fromages en fonction de ceux que vous arriverez à vous procurer. Rappelez-vous simplement d’utiliser les meilleurs produits disponibles.

 

 

PRÉPARATION

 

Versez la farine dans un grand récipient et ajoutez une pincée de sel.

 

Dans un récipient plus petit, battez deux œufs avec l’huile et le vin.

 

Faites un trou au centre de la farine et versez-y le mélange contenant les œufs. À l’aide d’une cuillère en bois, amalgamez le tout, puis utilisez vos mains pour pétrir la pâte.

 

Faites-la rouler sur une surface légèrement recouverte de farine et pétrissez-la pendant quelques minutes jusqu’à l’obtention d’une pâte lisse et élastique.

 

Couvrez la pâte de film transparent et laissez-la de côté pendant que vous préparez la farce.

 

Pour la farce : mélangez les fromages, les 2 œufs qui restent, la levure et le poivre dans un récipient.

 

Préchauffez le four à 200°C. Recouvrez une grande plaque de cuisson de papier sulfurisé.

 

Travaillez une moitié de la pâte à la fois pour plus de facilité. Étalez la pâte sur une surface légèrement recouverte de farine de sorte qu’elle fasse 2 à 4 mm d’épaisseur, selon votre goût.

 

Découpez des cercles de 10 cm et déposez une cuillère à soupe de farce au centre de chaque cercle.

 

Repliez la pâte et pincez les bords avec vos doigts pour sceller les deux parties. Pour ce faire, vous pouvez également utiliser une fourchette. Transférez les fiadoni sur la plaque de cuisson.

 

Battez légèrement le jaune d’œuf avec un nuage de lait ou un peu d’eau et badigeonnez-en le dessus des fiadoni. À l’aide d’un couteau bien aiguisé, faites une petite incision sur chacun d’entre eux.

 

Enfournez les fiadoni de 20 à 25 minutes ou jusqu’à ce qu’ils soient bien gonflés et dorés.

 

Pour apprécier toutes les saveurs des fiadoni, il est conseillé de les déguster chauds.

 

 

FAITS INTÉRESSANTS

 

Vous serez vite pardonné si, lors d’un séjour dans les Abruzzes, vous avez du mal à comprendre quelle est la recette originale des fiadoni. En effet, il existe une énorme variété de farces selon les villes que vous traverserez ! Et pour compliquer encore les choses, on trouve aussi en Corse des fiadoni, mais qui sont complètement différents.

 

Les fiadoni corses diffèrent de ceux des Abruzzes aussi bien par leur forme que par leur substance, et leurs ingrédients les font ressembler davantage au cheesecake.

 

Plus légers que le cheesecake classique, on fait lever la pâte des fiadoni corses avec des blancs d’œuf battus, parfumés avec du zeste de citron et agrémentés de brocciu : un fromage jeune corse au lait de brebis qui ressemble à la ricotta.