San Pellegrino Fruit Beverages

LES VILLAS ITALIENNES

 

Les villas italiennes ont joué un rôle historique dans le développement des agrumes. Initialement bâties comme maisons de campagne pour les familles d’aristocrates, elles sont devenues pendant la Renaissance de véritables ruches pour les intellectuels qui se prirent de passion pour la culture d’agrumes exotiques et rares. De nombreuses villas partout en Italie abritent de fascinantes collections d’agrumes, grâce à la passion de leurs riches mécènes, et certaines sont encore jalousement gardées à ce jour.

 

 

LES VILLAS TOSCANES ET LA BIZZARIA

 

En Toscane, notamment, quelques villas ont apporté une contribution précieuse à l’étude des agrumes en Europe. La Villa Carobbi, située à Florence, est l’une d’entre elles : c’est dans ses jardins que fut découverte en 1640 la première chimère de greffe d’agrume, baptisée « bizzaria de Florence ». Cette surprenante création hybride pousse sur un arbre dont les branches portent d’un côté des citrons et de l’autre des oranges amères, tandis que la partie centrale mêle les caractéristiques des deux fruits, dans ses branches, ses feuilles et le fruit lui-même. La rue adjacente au lieu où se dressait autrefois la Villa est nommée ‘Via del Giardino della Bizzaria’ (rue du jardin de la bizzaria) en son honneur.

 

 

LES AGRUMES EN HÉRITAGE DE LA VILLA MEDICEA DI CASTELLO

 

On pensait la bizzaria perdue à jamais jusqu’à ce qu’elle fut redécouverte des siècles plus tard dans les années 1970, dans les jardins de la Villa Medicea di Castello, près de Florence. Cette villa est connue pour son imposante collection regroupant plus de 500 agrumes rares et exotiques, principalement recueillis par la famille de Médicis à partir du milieu du XVe siècle, lorsque la culture des agrumes vit le jour en Europe. Certains des arbres ont aujourd’hui plus de 300 ans.

 

 

 

Cette collection a longtemps été considérée comme la plus grande et la plus diversifiée d’Europe, et les magnifiques jardins qui l’abritent sont devenus un paradis des agrumes qui laisse en admiration les visiteurs venus du monde entier. On pense que le design du jardin de la Villa Médicis a influencé de nombreux jardins de cette période qui adoptèrent les agrumes comme principal objet d’ornement.