San Pellegrino Fruit Beverages

Les « fruits » de l’Etna

 

Outre ses agrumes incomparables, la région de l’Etna produit bien d’autres aliments, qui sont cultivés à même les pentes du volcan.

 

 

Du haut de ses 3 350 mètres, l’Etna, communément appelé « Muntagna » par les autochtones, domine l’Est de la Sicile. Pour quiconque habite dans son ombre, le volcan est depuis longtemps source de danger, mais aussi de grande richesse.

 

Extrêmement fertile, le sol minéral volcanique, associé à la douceur du climat méditerranéen, compose un territoire d’une richesse unique qui a profondément marqué l’agriculture et la culture dans les communautés établies autour du volcan.

 

Outre ses agrumes incomparables, cette région offre bien d’autres aliments tout aussi succulents, qui sont cultivés à même les pentes du volcan.

 

 

Pistaches

 

Si vous demandez à un Italien où vous pouvez trouver les meilleures pistaches du pays, on vous répondra sans aucun doute à « Bronte ». Ce petit village, perché à 700 m d’altitude sur le versant ouest de l’Etna, est célèbre pour sa culture de pistaches depuis la période arabe.

 

Surnommées l’« or vert » de la Sicile, les pistaches sont prisées pour leur goût intense si particulier. Elles sont utilisées dans de nombreuses recettes locales, parmi lesquelles des glaces, des desserts, des pestos, des plats de poisson et même sur les pizzas, sous la forme d’une pâte qu’on obtient en les concassant.

 

Les habitants de Bronte aiment tellement leurs pistaches qu’ils leur dédient une fête (« sagra » en italien) chaque année à la fin septembre/début octobre. Cette période de l’année est le moment idéal pour visiter la région, car vous pouvez alors participer à cette fête et y déguster des recettes authentiques à base de pistaches préparées par des chefs locaux, nationaux et internationaux.

 

Miel

 

Située sur le versant sud-est de l’Etna, à 600 mètres d’altitude, Zafferana Etnea est surnommée la « ville du miel ».

 

La plupart du miel produit à Zafferana est obtenu à partir d’un nectar de fleur d’oranger, mais vous pouvez également y trouver du miel à base d’eucalyptus et de fleurs sauvages. Dans ce petit village, le miel constitue la principale source de revenu et ses apiculteurs (appelés « lapari » dans le dialecte local) ont fait de ce savoir-faire une véritable forme d’art.

 

Zafferana abrite également un musée de l’apiculture, où il est possible de déguster de nombreuses variétés de miel et acheter de délicieux produits artisanaux.

 

 

Granité

 

À seulement quelques kilomètres à l’Est de l’Etna, près de Catane, se dresse la superbe ville historique d’Acireale. Chaque année au mois de juin, elle accueille en bord de mer le festival du granité Nivarata, qui rassemble des milliers de visiteurs venus des quatre coins de l’île et au-delà pour célébrer cette gourmandise toute sicilienne.

 

« Nivarata », le nom local donné au granité, vient du mot « nivaroli », un terme utilisé dès le Moyen-âge pour désigner les hommes qui escaladaient l’Etna afin de recueillir la neige hivernale (« neve » en italien). Cette neige était ramenée aux pieds du volcan et conservée en vue des mois d’été, où elle était mélangée à des jus de fruits ou du café pour en faire un dessert rafraichissant semi-glacé.

 

Observez les vergers d’agrumes siciliens en direct via notre webcam Watch Your Citrus, qui retransmet ses images avec l’Etna pour toile de fond.