San Pellegrino Fruit Beverages

JARDINS

 

Il ne fait aucun doute que les premiers jardins dans l’histoire de l’humanité ont été conçus à des fins culinaires.

 

Ces potagers voyaient pousser des cultures aussi agréables d’un point de vue esthétique que productives en termes de quantité de fruits et de rendu d’ombre. Les agrumes étaient plantés dans des jardins à des distances bien précises les uns des autres et rassemblés dans des parterres protégés.

 

La présence des agrumes dans les jardins romains remonte très loin dans l’Histoire et aujourd’hui encore, ces plantes sont utilisées pour la décoration des jardins et des terrasses urbaines modernes.

 

Les orangers ont été également utilisés dans un passé plus récent par des architectes de renommée internationale pour la décoration d’espaces extérieurs de grand prestige.

 

Des agrumes de tout type, et en particulier des orangers, des citronniers et des cédratiers, ont été plantés non seulement dans leurs lieux d’origine, mais aussi dans toute la péninsule italienne et parfois même jusqu’en Europe du nord. Dans les jardins des villas et des demeures princières, les agrumes se sont adaptés et transformés, et bien qu’ils ne donnent pas de fruits de qualité comparable à ceux cultivés dans leur milieu d’origine, ils étaient, et sont aujourd’hui encore, un véritable régal pour les yeux.

 

On ne saurait parler de jardins historiques sans évoquer les orangeraies : des jardins entièrement plantés d’agrumes qui, à partir du XVIIe siècle, ont commencé à représenter l’essence même des jardins baroques jusque dans l’art nordique. 

 

Aujourd’hui encore, surtout dans la région de Rome, il est possible de pénétrer dans des jardins historiques, des lieux magiques où reposent oranges et citrons, bercés par le doux climat méditerranéen.